Page d'accueil

News

 

© L'aventure Magnusienne continue sur Facebook ! En effet, depuis le 1er novembre 2010, fredmagnus possède désormais sa page d'artiste sur la célèbre plateforme de réseau social (02/11/2010).

© Suite à la parution du 4ème album de fredmagnus, venez découvrir en exclusivité la premiere analyse détaillée de ".com" rédigée par l'une des grandes plumes du monde magnusien : Filipo Poleto. A consulter, l'avis du "Magnus Times". (16/06/2010)

© La news du week-end ! Comme prévu le dernier titre a été mis en boite hier et le processus de masterisation du nouvel album ".com" a été finalisé aujourd'hui. Une date de sortie a également été fixée : le 10 juin 2010 ! Alors, à vos souris pour ceux qui n'auront pas le privilège de recevoir l'un des rares CD qui seront pressés pour l'occasion. Pour les autres ".com" sera téléchargeable sur le site et pourra également être commandé sous format physique via le Magnusmégastore pour la modique somme de 15 euros magnusiens. (23/05/2010)

© Si le bon Georges Brassens ne se retourne pas dans sa tombe, le nouvel album sera (enfin !) disponible dans les bacs virtuels en juin 2010 soit tout pile avec un an de retard sur le timing intialement escompté. Le dernier titre "Big Brother" est d'ores et déjà composé, il sera enregistré ce week-end avant masterisation de l'album finalisé. Dans un premier temps, ".com" sera distribué sous la forme d'une édition simple contenant 11 titres. Une édition collector sortira dans quelques mois agrémentée d'inédits extraits des sessions d'enregistrement de ce nouvel opus. (19/05/2010)

© A quelques semaines de la sortie du nouvel album, la rûche magnusienne s'agite de plus belle. En moins d'un mois pas moins de 6 nouveaux titres ont été enregistrés par la popstar véritablement atteinte d'une frénésie créative sans précédent. "Misty land", "vide", "Le cheveu blanc", "José Bové", "Evanescence" et "Zarafa" figureront sur l'édition simple ou collector de ".com" à paraître début juin 2009. (24/01/09)

© Après de longs mois loin des studios d'enregistrement pour cause d'inspiration en berne, fredmagnus nous revient avec un titre tout en douceur intitulé "J'ai des tunes". Pour le découvrir, rendez-vous dans le Juke-Box. A ne pas louper non plus "Requiem pour Gainsbarre" à écouter dans le coffre-fort du Labo. (31/03/08)

© fredmagnus poursuit l'enregistrement de son album instrumental qui viendra s'ajouter à l'édition bonus de son nouvel album ".com" attendu pour la fin de l'année 2007. Ce mois-ci, nous avons droit à un vibrant hommage à l'un des plus beaux combats du XXème siècle : la quête de l'égalité et de la reconnaissance de leurs droits civiques par les afro-américains dans les années 50 et 60.

Qui mieux que le Révérend Martin Luther King pouvait illustrer le courage de cette croisade contre l'esclavage et la ségrégation raciale ? Ce pasteur au charisme surnaturel fut assassiné au balcon du "Lorraine Motel"le 4 avril 1968 par un franc-tireur militant ségrégationiste. Mais si le révolutionnaire avait été tué, sa révolution lui survécut et son message fut perpétué jusqu'à la reconnaisance des droits civiques du peuple noir américain par le congrés avec la ratification le 2 juillet 1964 du "Civil right act". Pour plus de détails, rendez-vous ici. (15/04/07)

© A l'occasion des 75ème M.C.T.V Awards (Magnus Channel Television Awards) fredmagnus a récolté plusieurs récompenses dont celle de l'album le + space pour "Exploration Vol.1", du + grand bide commercial et du meilleur scénario de film alors qu'il s'agissait d'un album de musique !! Suite à ce camouflet public, fredmagnus a annoncé le limogeage de son attaché de presse Felipe Popolevic, il assuré dans la foulée vouloir désormais mettre à jour lui-même son site internet et ce dès à partir de toute de suite ! En clair, la personne qui parle en ce moment même de fredmagnus à la 3ème personne n'est autre que fredmagnus lui-même ! (16/12/06)

© Côté studio du nouveau puisque j'ai décidé de mettre un peu d'ordre dans mes connections cérébrales afin de vous offrir un truc pas trop dégueu pour fin 2007. Plusieurs titres ont déjà été enregistrés, certains autres écrits ou composés et je me dirige vers la préparation de deux albums qui devraient sortir simultanément si les astres Magnusiens me sont favorables.

Il devrait s'agir d'une étude musicale complexe sur l'évolution de l'Homme dans nos sociétés modernes. Le premier opus intitulé ".com" incarnera le présent tandis que le deuxième opus intitulé "Anthropologie des Cyborgs" mettra en musique une tentative de projection de notre société actuelle dans un futur plus ou moins proche. Bien que la modestie me soit imposée puisque je suis désormais seul maître du contenu éditorial de mon site, je dois bien vous avouer néanmoins que ce projet paraît encore plus délicat à mener à bien que celui d'"Exploration Vol.1". Il y a donc de fortes chances pour que je sacrifie une nouvelle fois la logique commerciale sur l'autel de la qualité Artistique et c'est tant mieux ! Décidément, j'éprouve les pires difficultés à rester humble ! (16/12/06)

© La raison voudrait que cette info soit censurée par le Comité de Relecture des Espaces Web (Le C.R.E.W.) mais je vous la livre tout de même : des pirates sont parvenus à infiltrer le Réseau Informatique Magnusien (le R.I.M.) contenant notamment des dizaines de titres inédits de mon répertoire. Pris en chasse par les Cerbères du R.I.M., les pirates n'ont finalement pu dérober qu'un seul dossier contenant le titre instrumental inédit "Aéroplane" avant de s'enfuir. Il est donc probable que cette chanson se retrouve en téléchargement sur les P2P du net d'ici peu. Si tel était le cas, je demande à mes fans de détruire imméditatement ce fichier sans même l'écouter auparavant. C'est le genre de morceau que je peux enregistrer en une heure le dimanche matin en me réveillant et de nature à ternir la qualité globale de mon oeuvre.(16/12/2006)

© Depuis le retrait d'Exploration, "Jesus is alive records" la maison de disque de fredmagnus était littéralement sur la paille. Au bord de la banqueroute, le PDG de celle-ci a donc demandé à la star d'honorer son contrat et de proposer en urgence un nouvel album aux Magnusiens.

C'est la raison pour laquelle fredmagnus sort aujourd'hui son nouvel opus, "La guitare polygame", dans l'indifférence médiatique générale. Il s'agit en fait d'une compilation de 12 titres contenant trois inédits dont le nouveau single "Tes yeux" (1/04/2006)

© De source officielle, fredmagnus aurait décidé de retirer de la vente son double-album "Exploration Vol.1". Selon ses proches, cette décision serait la conséquence du peu d'engouement suscité par ce nouvel album. Cependant, il se murmure sur la planète Magnus que la VRAIE raison serait toute autre. La star aurait finalement jugé le contenu d'Exploration trop personnel et introspectif et aurait décidé de détruire l'ensemble des exemplaires pressés et distribués chez les disquaires magnusiens.( 1/03/2006)

INTERVIEW EXCLUSIVE DE FREDMAGNUS

Le rituel est immuable. Convocation nominative, consignes millimétrées, portique de détection anti-métaux, interview chronométré et nocturne (sans dictaphone ni stylo) tout est bon pour adoucir les élucubrations paranoïaque du maître des lieux. Néanmoins, le privilège est rare. Une fois tous les 2 ans le Prince accorde une interview à un journaliste de son choix pour assurer la promotion de son nouvel opus.

Il est là devant moi, en pyjama de flanelle négligemment installé sur un grand canapé en velours pourpre, occupé à siroter un Orangina Rouge. Sept années que je n'avais pas mis les pieds à Magnusia et il n’a pas changé comme si le temps n’avait aucune prise sur lui. C’est tout juste si l’on perçoit une infime cicatrice au niveau de sa carotide…

Felipe Poleto : Fredmagnus, à 25 jours de la sortie officielle de votre nouvel album, comment vous sentez-vous ?

Fredmagnus : fatigué.

Felipe Poleto : les sessions d’enregistrement ont été éprouvantes ?

Fredmagnus : A votre avis ?

Felipe Poleto : je ne sais pas.

Fredmagnus : moi non plus.

Silence pesant.

Felipe Poleto : vos nouvelles cordes vocales vous offrent-elles de nouvelles possibilités, artistiquement parlant ?

Fredmagnus : écoutez « la guitare polygame ».

Felipe Poleto : vous avez fait ériger dans le parc de votre palais une sculpture géante de 12 mètres de haut d'’un nain de jardin, n’est-ce pas un peu anachronique et antithétique ?

Fredmagnus : cette sculpture symbolise l’émancipation du peuple Magnusien face à l’oppression que leur fait subir le Parti Global. Un jour les petits deviendront des géants et les nains de jardins une espèce protégée.

Felipe poleto : il est vrai qu’aujourd’hui les nains de jardins n’ont même pas le statut d’êtres humains, cela vous choque t-il ?

Fredmagnus : beaucoup d’entre eux se sont exilés sur la planète Oméga 3 et ont obtenu le statut de réfugiés politiques, là-bas, ils ne sont pas persécutés et peuvent décorer les jardins en toute sérénité.

Felipe poleto : le sujet est sensible mais une rumeur persistante fait état du départ de votre guitare fétiche, « Alhambra » vous a t-elle réellement quitté et si oui la rupture est-elle irréversible ?

Fredmagnus : il s’agit de ma vie privée.

Felipe poleto : selon certaines sources, votre précieuse guitare serait capricieuse et jalouse ?

Fredmagnus : ce qui se passe entre nous ne doit pas sortir de l’enceinte du palais.

Felipe poleto : pourtant elle-même aujourd’hui ne serait plus dans ce palais avec vous mais serait parti pour l’Asie sur la Planète Oméga 3.

Fredmagnus : l’album est fini, je lui ai donné quelques semaines de vacances.

Felipe poleto : fredmagnus, a quoi devez-vous votre succès fulgurant ?

Fredmagnus : à mon talent fulgurant.

Felipe poleto : l’histoire que vous racontez dans « exploration vol.1 » est-elle vraie ?

Fredmagnus : pas encore mais elle le deviendra.

Felipe poleto : l’équipe de fredmagnus s’est enrichie d’un nouveau membre en la personne de l’ex- actrice indienne coco bellebelle, que vous aviez rencontré à Bollywood fin 2003, on dit que c’est votre idylle avec cette miss qui a provoqué le départ de votre guitare.

Fredmagnus : « alhambra » n’est pas partageuse mais elle doit apprendre à faire la part des choses. Ma musique c’est ma musique et mes relations avec les femmes ne la concerne pas. Si elle ne veut pas l’admettre je prendrai une autre guitare, il y en a plein les magasins.

Felipe poleto : mais vous lui devez quand même : « la dernière nuit », « le jeu de l’égo », « l’oncle sam » ou « mon ex » et j’en passe…

Fredmagnus : …et elle me doit le respect. Sans moi, elle ne serait qu’un bous de bois appartenant à quelque guitariste miteux et abandonné au fond d’un placard.

Felipe poleto : comment se sont passées les sessions avec coco bellebelle ?

Fredmagnus : très bien, elle a une voix divine. Cela me fait craquer…

Felipe poleto : vous nous aviez donné l’habitude de travailler seul, pour cet album vous avez accru vos collaborations avec Dave carve et fait appel à une chanteuse, vous êtes-vous senti seul tout d’un coup ?

Fredmagnus : exploration est un projet extrêmement complexe, pour certains titres j’avais besoin de fouiller au fond de moi-même et d’être seul à tout faire et pour d’autres au contraire j’avais besoin de talents extérieurs pour m’aider à atteindre la perfection comme sur "la guitare polygame" par exemple. Seul, je n’aurai pu restituer ce que j’avais en tête. Disons qu’ils ont trouvé les clés de ma tour d’ivoire.

Felipe poleto : votre collaboration avec dave carve ne date pas d’hier vous avez avec lui une réelle complicité artistique…

Fredmagnus : dave carve est avant tout un musicien de grande qualité, sans cette paralysie cérébrale qui la foudroyé durant son adolescence, il aurait eu une grande carrière intergalactique, il mérite mieux qu’une place de faire-valoir à mes côtés. Il aurait mérité d’être mon rival et non pas mon allié.

Felipe Poleto : vous êtes une énorme star en Magnusie Jaune et Blanche, en revanche vous êtes quasiment inconnu en Magnusie Noire et Rouge, comment l’expliquez-vous ?

Fred magnus : Suite aux émeutes de 2068, le gouvernement Globalien a interdit l’art sous toutes ses formes sur ses deux continents. De ce fait, il n’y a ni concerts dans les salles, ni disques dans les bacs. Cela explique je pense beaucoup de choses, ici les magnusiens jaunes sont plus dociles et les émeutes moins nombreuses c’est pourquoi le Gouverneur de la Magnusie Jaune nous laisse un peu de leste. Cela nous donne l’impression d’être libres mais pour beaucoup, cela reste un mirage. (voir l’article intitulée « Géopolitique sur la planète Magnus » dans la rubrique « Idéorama » du site)

Felipe poleto : certains vous disent un peu dérangé psycologiquement, qu’en pensez-vous ?

Fredmagnus : je suis aussi fou que vous êtes saint d’esprit…(grand éclat de rire…)

Felipe poleto : qu’allez-vous faire après mon départ ?

Fredmagnus : dormir…

(6/12/2005)N

• EXPLORATION VOL.1 - TEASING

Sur la planète Magnus, l’Information est étroitement contrôlée. L’œil électronique du Parti Global parcourt et censure le moindre article avant sa parution dans la presse. Aidés par les rebelles politiques réfugiés sur le continent englouti de l’Atlantide, nous avons pu nous procurer la critique non censurée du dernier opus de fredmagnus. Il s’agit d’un papier signé de la main du grand éditorialiste Felipe Poleto qui a écouté pour nous « Exploration Vol.1 », 3ème album officiel de l’Artiste.

« Il y eut d’abord cette invitation à l’écoute dans son palais princier en juin dernier puis l’envoi ciblé de boites de Doliprane et enfin l’écoute de l’album définitif au sommet du gratte-ciel « Tapei 101 », plus haut building du monde qui culmine à 508 mètres d’altitude.

900 jours pile après la sortie du best-of, double disque de platine « Télégénique », fredmagnus nous livre donc sa nouvelle œuvre sobrement intitulée : « Exploration vol.1 ».

Réalisé en collaboration avec la chanteuse indienne coco Bellebelle et son talentueux guitariste Dave Carve, « Exploration Vol.1 » donne vie à un projet datant de l’adolescence du Prince. A l’époque, fredmagnus et son meilleur ami de l’époque aurait fait le pari lors d’une soirée enfumée de réaliser un jour un triple album qui marquerait l’histoire de la musique. Le problème est qu’ en ce temps-là, le prince et son ami ne comptait à eux deux qu’une demi-dizaine d’accords maîtrisés dans leur répertoire et étaient à peine capables d’interpréter « Natural Mystic » de Bob Marley qui doit une part non négligeable de son incroyable succès au La mineur dont le rythme reggae martèle la chanson du début à la fin.

Bref, quelques années plus tard, Monsieur Magnus a donc décider d’exhumer le projet afin d’exaucer les vœux de ces adolescents pré-pubères et rêveurs. Faisant suite au très consensuel « Télégénique », « Exploration » marque un tournant radical dans la carrière de son auteur et opère un changement de décor emprunt de maturité et d’éclectisme.

Beaucoup plus personnel et introspectif que son prédécesseur « Télégénique », « Exploration Vol.1 » évoque parfois le côté obscur de la force Magnusienne matérialisée sur l’album « Aventures sans visages » en 2002. Mais la comparaison s’arrête net car pour le reste, nous côtoyons ici les sommets de la musique post-moderne ce qui n’était pas le cas sur « Aventures sans visages » malgré la fougue du titre éponyme.

« Exploration Vol.1 » évoque en premier lieu le Voyage. Voyage à travers l’espace, voyage à travers le temps. Ce patchwork musical à la fois sans frontières et intemporel est une fabuleuse odyssée à travers l’Histoire et de la musique et de son auteur. Car il est évident que l’Artiste a mis beaucoup de lui-même dans cette formidable comédie musicale du 22ème siècle.

16 chansons émaillées d’un fil narratif hâletant enregistré par fredmagnus à l’époque où il souffrait du syndrome de Barry constituent la trame de ce double-album unique en son genre.

Mais la musique me direz-vous ? ? Nous y venons…

Comment décrire « Exploration vol.1 » ?

Même pour le grand chroniqueur que je suis, c’est difficile voire impossible…Des rythmes chaloupés de la Bossa Nova (« La guitare polygame »), à la chanson traditionnel vietnamienne (« Asian sketches »), en passant par le techno-punk (« Le syndrome ») et le funk-rock futuriste (« Cybersex »), fredmagnus fait étalage avec ostentation de toute sa verve musicale.

Mais c’est bien avec « Montmartre », un titre Musette inspiration « Belle époque » dédiée à sa princesse coco bellebelle que la popstar nous surprend le plus mais ici encore le verdict est sans appel : l’exercice de style est réussi.

Ajoutons par ailleurs que les nostalgiques de l’époque « télégénique » y trouveront également leur compte avec comme à l’accoutumée des ballades finement ciselées (« La dernière nuit », « Le jeu de l’égo ») et des titres pop efficaces (« Revolucion »).

Ajoutons-y un volet plus introspectif et expérimental : « Magnusia Thème », « Le bal des Moches » et nous arrivons au terme d’une expérience baroque et surréaliste à la fois qui ne devraient pas manquer d’ajouter quelques lignes supplémentaires à la légende du Prince Magnus. (28/11/05)

La nouvelle est tombée la nuit dernière sur les prompteurs des agences AMP (Agence Magnus Presse), la star planétaire fredmagnus est sur le point de sortir son nouvel opus. A l'heure qu'il est nous n'en savons pas beaucoup plus si ce n'est qu'il s'agit d'un double album en partie expérimental qui contient 25 pistes (ce qui ne veut pas dire 25 chansons). L'artiste aurait puisait son inspiration aux quatre coins de l'univers à l'occasion de son exode spatio-temporel suite à son opération des cordes vocales. Fredmagnus aurait passé les deux dernières années aux confins de l'humanité à enregistrer ses nouvelles perles dans le secret absolu faisant même craindre à ses fans une retraite anticipée.(8 novembre 2005)

Le premier extrait de cet album fleuve est déjà sorti, il s'agit d'une chanson pop intitulée "Elvis & John" qui est déjà classée numéro un des charts en Magnusie. Ce titre est écoutable dans le juke-box du site. (8 novembre 2005)

Exploration : Episode 1 (l'incroyable récit du reporter Felipe Poleto)

On le croyait éteint à tout jamais, terrassé par les feux d'une maladie orpheline qui porte le nom de l'une des figures emblématiques de la Soul Music : le syndrôme de Barry. Eh bien, c'était sans compter sur l'obstination et la force de caractère légendaire de notre popstar nationale qui, après moult péripéties, interventions chirurgicales et autres séances de rééducation vocale chez les plus grands spécialistes de notre planète nous revient sur le devant de la scène en possession de tous ses moyens pour nous annoncer (enfin !!!) la sortie imminente du projet le plus ambitieux jamais mené à bien par un artiste contemporain. A vrai dire, les mots nous manquent lorsqu'il s'agit de décrire les premiers titres de ce triple album intitulé "Exploration" et que nous avons eu l'immense honneur de pouvoir écouter en avant-première.

C'est au tout début du mois d'avril qu'une poignée de privilégiés (dont nous sommes !) a eu l'incommensurable surprise de recevoir dans les boites aux lettres de leurs ordinateurs portables une missive d'un expéditeur masqué les invitant à une mystérieuse soirée dans le très luxueux palace du chanteur magnusien. Excités au plus haut point, nous nous rendîmes donc, par voie spatiale, sur la planète Magnus et, en compagnie des plus grands reporters musicaux de la Galaxie, nous assistâmes alors à l'avènement d'une révolution musicale. Nous fûmes accueillis par son célèbre attaché de presse, Filipo Popolevic, qui nous expliqua que fredmagnus, revenue de sa cure Terrienne, était entré dans son laboratoire musical le premier jour de l'année 12037 et qu'il en était sorti 377 jours plus tard alors qu'il venait de mettre la touche finale au projet le plus ambitieux de sa carrière.

Après une brève visite de la propriété majestueuse de notre hôte magnusien, nous fûmes enfin introduits dans un boudoir tapissé de pourpre au charme suranné dans lequel nous attendait fredmagnus vêtu d'un simple pyjama en flanelle et visiblement amaigri par des mois de recherches musicales. "Bienvenue chez moi" nous dit-il simplement à la manière du célèbre chanteur Patagonien Florent Pagny. Sa voix ne portait visiblement plus aucun stigmate de sa maladie et c'est ainsi qu'il nous invita à nous asseoir par terre...la pièce étant dépourvu de tout mobilier.

C'est alors qu'un son de guitare torturée venu d'on ne sait où déchira le silence et vint remplir l'espace de sa rage contenue. Comme secoué par une décharge de 10 000 volts, j'agrippai fiévreusement le bras de Max, mon fidèle assistant qui n'avait pu s'empêcher de faire le voyage à mes côtés. Autour de moi, certains reporters s'étaient déjà évanouis...

A la fin de la chanson, alors que les heureux présents tentaient de reprendre leurs esprits, fredmagnus nous annonça que nous venions d'assister à la première écoute publique de "Cybersex" qu'il composa en pensant à sa voisine Japonaise, à l'époque où il habitait encore la planète Terre.

S'en suivit ensuite toute une série de titres tout aussi avant-gardistes dont le plus emblèmatique semble être le tubesque "Revolucion" dans lequel Monsieur Magnus n'a pas hésité à rescussiter le Che à l'occasion d'un duo révolutionnaire qui ne devrait pas manquer son objectif avoué qui est de faire danser la galaxie entière au son de la paix et de la liberté.

( A suivre...) (mai 2005)

"Mais où est donc passé fredmagnus ???" Alors que cette question est sur toutes les lèvres, les habitants de la planète "magnus" se demandent encore ce qu'il est advenu de leur emblématique popstar. Cela fait en effet plus de 2 mois que sa célèbre voix farinellienne n'a raisonné sur aucune onde radio, que sa silhouette filiforme n'est apparu sur aucun plateau télé. Tout ceci sans aucune forme d'explication de la part de Monsieur Filipo Popolevic, attaché de presse du chanteur, qui semble lui aussi s'être évanoui dans la nature. Pour preuve de la fébrilité ambiante, des files d'attente interminables se sont formées devant les grilles du Palais Magnusien. Journalistes "has been" en quête de scoops réhabilitateurs et fans en mal de tubes sont en effet venus y planter leur tente, donnant ainsi des airs de "Rave party" géante aux abords de la propriété désertée. Malgré le tohu-bohu considérable causé par ce bivouac hors-normes, la star n'a pas daigné se montrer ni même délivrer l'ombre d'une onction magnusienne à l'attention de son fidèle public.

C'est ainsi que les rumeurs les plus folles se sont répandues telle une traînée de poudre dans tout le royaume : pour certains, monsieur magnus aurait entamé une idylle homosexuelle avec Massimo Gargia, le célèbre jet-setteur de la ferme des célébrités, pour d'autres il aurait été enlevé par un diététicien maniaco-nihiliste qui lui aurait fait miroiter les bienfaits d'un régime grossissant à base de bananes génétiquement modifiées et de cacolac enrichi en protéines. D'autres pistes, toutes aussi farfelues les unes que les autres, ont également été avancées : accident de side-car sur la route 66, retraite définitive dans un monastère bouddhiste du Tibet Oriental, enlèvement par le gang des B.A.F. (Brigades d'Anéantissement des Fredmagnus), exil spatio-temporel vers la planète Omega-3 (plus connue sous le nom de planète du bonheur), etc...

Malheureusement, la vérité, que fredmagnus a décidé de dévoiler ce soir en exclusivité et en prime time sur son site officiel, est bien plus dramatique que toutes les supputations qui ont pu être avancées jusque-là par les tabloïds magnusiens. En effet, Le chanteur a été contraint, il y a de cela plusieurs semaines, de s'envoler de toute urgence vers la clinique ultra-moderne du grand Docteur Mu, située sur un îlot microcospique de l'océan pacifique, pour y être soigné. Ce que son médecin traitant avait dans un premier temps diagnostiqué comme étant un mauvais rhume s'est avéré être une maladie rarissime et redoutable : LE SYNDROME DE BARRY. Cette pathologie affectant les cordes vocales des chanteurs talentueux ne peut se contracter qu'au contact du célèbre (et aujourd'hui défunt) roi de la soul Barry White. Le symptôme principal est la déformation du timbre de voix des malades qui se retrouvent soudain pourvu d'un organe vocal digne des meilleurs baritons. C'est dans le plus grand secret que fredmagnus avait enregistré l'année dernière un duo (encore inédit) avec M. WHITE et c'est malheureusement à cette occasion qu'il aurait contracté le virus fatal.

Nous sommes aujourd'hui à la veille d'un jour décisif pour l'avenir de la science et de fredmagnus. C'est en effet demain, mercredi 26 mai 2004, que le Professeur Mu tentera l'opération de la dernière chance sur notre pauvre patient, en lui greffant des cordes vocales synthétiques, élaborées à partir d'échantillons d'ADN de celles des plus grands chanteurs du XXème siècle.

Mais avant, fredmagnus a souhaité sortir de sa retraite médiatique et de son mutisme forcé pour adresser ces quelques mots aux habitants de la Planète "Magnus".

Déclaration officielle de fredmagnus sponsorisée par les bonbons "la Vosgienne"

•....2 jours plus tard, sur...

"Je me présente : mon nom est Felipe Poleto et je suis grand reporter à "Santé TV".

"C'est incognito que je me suis rendu sur l'Île de l'Opération accompagné de mon fidèle cameraman surnommé "Bétamax" (en raison de son penchant pour le matos obsolète et aussi parce qu'il s'appelle Max ((ce qui pourrait expliquer son attirance pour les caméras du même nom)) afin de tenter de recueillir le premier témoignage de fredmagnus avec sa toute nouvelle voix."

"Comme vous le savez, notre idole à tous vient de subir une délicate opération des cordes vocales sous la houlette du Grand Professeur Mu que l'on ne présente plus tant il est à l'origine d'avancées spectaculaires dans le monde de la médecine. Ce Docteur ès sciences est un généraliste de talent puisqu'il s'est d'abord illustré à travers de grandes inventions n'ayant aucun rapport avec la médecine. On peut citer pêle-mêle :

®Le fil à couper l'eau

®L'économiseur d'efforts

®La télé sans images

( en fait la paternité de cette invention lui fut peu après retirée car l'on s'est aperçu que cet appareil existait déjà et que l'on appelait cela une" radio". La "télé sans images" se différencie néanmoins de la radio puisqu'elle peut-être à coins carrés et mesurer jusqu'à 112 cm de diagonale. Jusqu'à preuve du contraire, on a jamais vu des radios de cette taille.)

"Voici donc pour cet aparté édifiant sur les hautes compétences du Professeur Mu, aparté que nous devons interrompre car fredmagnus se réveille à l'instant sous nos yeux !! Nous sommes actuellement en embuscade sous le lit de la star, à l'abri des regards indiscrets et des infirmières trop curieuses. Il va désormais nous falloir toute l'habileté des grands reporters pour lui tendre le micro de "Santé TV" au moment opportun sans être repérés afin de préserver l'exclusivité de ce reportage exclusif."

"Coup d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche, la pièce est déserte...je bondis donc hors de ma cachette et je dis" :

"Bonjour Monsieur Magnus ! avez-vous une déclaration à faire pour vos fans ??!!"

Déclaration officielle n°2, en direct de la Salle de Réveil, sponsorisée par les lits d'hôpitaux "Nuits blanches":

A consulter également dans le réflexodrome du Labo, l'article de Fabien Gruhier sur les savants fous du clônage.

• fredmagnus s'est rendu incognito à Paris le week-end dernier afin d'y assurer la promo de son tout nouveau titre "le jeu de l'égo". Il s'agit d'une ballade printanière up-tempo bien partie pour faire les beaux jours des radios FM qui avaient d'ailleurs déjà commencé à diffuser le titre avant même sa sortie dans le commerce. Cette chanson a été inspirée par la mystérieuse princesse coco dont on dit qu'elle aurait tout récemment intégré le vaisseau Amiral des forces spéciales magnusiennes. Selon certaines rumeurs non vérifiées circulant dans les couloirs du Palais, le prince Magnus serait fou d'elle. D'ailleurs, le texte du "jeu de l'égo", disponible dans notre bibliothèque, est signé de la main de cette fameuse princesse aux cheveux noirs. (27/03/04)

• fredmagnus a également mis à profit son bref séjour parisien pour se rendre dans le vaste studio de son tonton musicien qui lui a ouvert les portes de sa caverne d'Ali baba. Celle-ci regorge d' instruments traditionnels rares glanés aux quatres coins du globe. Nos deux passionnés ont ensuite sacrifié à un inévitable jam-marathon au cours duquel monsieur magnus jeta les bases de son futur single : "Vole". (27/03/04)

• Non content de faire les beaux jours de la Scène musicale française, fredmagnus a décidé de se lancer à l'assaut d'un nouveau challenge ! Après s'être attaqué à la musique, il s'attaque désormais au football ! Non pas en tant que joueur ( Dieu soit loué ! ) mais en tant que président de club et sponsor ! Après avoir envoyé des émissaires aux quatre coins du globe afin de dénicher les perles rares de sa future Dream Team, Monsieur le Président a officiellement lancé ce week-end son équipe dans le grand bain de la compétition. L'équipe du "Fredmagnus Football Club" vient en effet de disputer son premier tournoi officiel ! Le reportage exclusif de notre célèbre reporter serbo-croate Filipo Popolevic est à lire ici ! (6/03/04)

• A l'occasion de l'inauguration de la Médiathèque du Labo, une nouvelle rubrique voit le jour ce mois-ci : le musicorama dans lequel vous pourrez découvrir entre autres choses le hit-parade trimestriel des tubes à l'honneur sur la planète "Magnus". A ne pas manquer ! (24/02/04)

• Nous venons de l'apprendre mais cette information reste cependant à mettre au conditionnel. fredmagnus aurait été touché au début du mois de janvier par une pathologie rare : la paralysie cérébrale. Un traitement à base de musicothérapie avec l'écoute intensive de certaines chanteuses asiatiques comme Faye Wong ou Meiko Kaji lui ont cependant permis de sortir vainqueur du combat qu'il avait engagé contre la maladie. Au sortir de son hibernation artistique forcée, fredmagnus a tout de suite repris sa guitare et promis à ses fans d'écrire un nouveau tube. Après une semaine de convalescence, on peut désormais affirmer que la rémission est totale, aucune lésion n'ayant été détectée sur le cerveau du musicien. (24/02/04)

• En cette fin février 2004, nous entrons dans la dernière ligne droite de notre grand jeu "Clique et gagne". Nous vous rappelons qu'un T-shirt à l'effigie de fredmagnus est offert au 1000ème visiteur du site. Attention : ceci est une blaque sérieuse :-) (24/02/04)

• Toute l'équipe du site fredmagnus.com vous présente ses meilleurs voeux pour l'année 2004. Que celle-ci vous apporte bonheur, amour, santé et bonne zic. Que 2004 apporte aussi des filles pour les mecs, des mecs pour les filles et pour ceux qui aiment ça, des mecs pour les mecs et des filles pour les filles.(5/01/04)

• Un évènement majeur devrait marquer ce mois de janvier 2004 puisque la boutique online officielle de fredmagnus ouvrira ces portes très prochainement dans le labo. Les fans pourront ainsi s'offrir (enfin façon de parler, rien n'est gratuit de nos jours) des t-shirts à l'effigie de leur idole, des albums, des singles collectors, le caleçon à coeurs qu'il portait lors de sa dernière tournée, les répliques de ses guitares fétiches, le parfum et le papier toilette fredmagnus, ainsi que divers autres objets dont la vente devrait permettre à notre cher chanteur d'arrondir ses fins de mois pendant que ses fans désargentés mangeront des nouilles pour combler leur découvert bancaire. (5/01/04)

• Suite à de nombreuses défaillances techniques survenues sur le site au cours du dernier mois, fredmagnus a décidé de limoger Philippe Pollet de son poste de webmaster. Ce travail sera désormais confié à Filipo Popolevic, infographiste serbo-croate de grande renommée qui se chargera désormais de la maintenance technique du site ainsi que de toute la partie création graphique. Philippe Pollet reste en revanche rédacteur en chef du site et continue d'assumer la responsabilité de sa ligne éditoriale. (5/01/04)

• En ce mois de décembre 2003, le père noël a un peu d'avance puisque le deuxième cybersingle de notre popstar adulée est enfin disponible dans le juke-box. Il s'agit du tant attendu "Revolucion" avec en guest star un "Che Guevara" ressuscité pour les besoins de la cause. En effet, "Revolucion" sera l'hymne officiel d'une révolution mondiale programmée pour la rentrée 2004. Sponsorisée par la célèbre boisson gazeuse "Caca-colé", cette énième révolution fera l'objet d'une campagne publicitaire d'envergure avec notamment un concert de fredmagnus à la mi-temps du Superbowl. Espérons que cette fois soit la bonne...(11/12/03)

• fredmagnus tient à remercier publiquement le site Audiofanzine qui propose plusieurs titres de son répertoire en écoute libre. Audiofanzine est LE site incontournable des passionnés de musique où près de 400 000 internautes se retrouvent chaque mois. Vous pouvez également accéder aux compositions d'autres artistes inconnus tels que Mos ou Greg Fontaine par exemple. Allez donc faire un tour sur ce petit coin de paradis et vous verrez que les auteurs-compositeurs talentueux ne font pas forcément tous les beaux jours des Show...bizzness men des grandes maisons de disques. (11/12/03)

• Vous aussi, venez jouer à notre grand jeu-concours "clique et gagne"! Soyez le millième visiteur du site fredmagnus.com et gagnez un T-shirt collector à l'effigie de votre popstar préférée. Attention, sous ses airs de Poisson d'avril en décembre, ce message à un caractère officiel et sérieux. A cet effet, l'envoi du t-shirt sera contrôlé par huissier afin de prévenir toute arnaque éventuelle. Le vainqueur du jeu-concours devra impérativement fournir la capture d'écran idoine prouvant qu'il est bien l'auteur du millième clic. (11/12/03)

• A l'occasion de l'ouverture de son site officiel, fredmagnus offre à ses fans un titre inédit tout juste sorti de sa guitare. Son premier cybersingle intitulé “La dernière nuit" est à télécharger gratuitement dans la rubrique "Juke-box". (15/11/03)

• C'est dans le plus grand secret que fredmagnus et son fidèle compère Dave Carve sont entrés en studio au début du mois de novembre 2003 pour débuter l'enregistrement du 4ème album de fredmagnus. Ce double-album intitulé "Exploration" relatera l'histoire du premier clône humain au travers d'un voyage musical épique au cours duquel notre héros sillonera l'univers en quête de son identité. Date de parution prévisionnelle : septembre 2004. (15/11/03)

• L'album best-of "Télégénique", 3ème opus de fredmagnus, a été distribué à une vingtaine d'exemplaires depuis sa sortie en juin 2003. A noter que le best-of est toujours disponible sur simple demande par mail à l'adresse suivante : fredmagnus@wanadoo.fr (20/11/03)

• fredmagnus tient à dementir officiellement la rumeur persistante selon laquelle un duo avec Lenny Kravitz serait en préparation d'içi à la fin de l'année. Il en profite également pour annoncer la fin de sa liaison avec l'égérie de la musique pop Britney Spears. (15/11/03)